Menu
 Accueil
 News
 Articles
 Forums
 *POIenFrance*
 Annuaire
 Téléchargements
 Sondages
 *Offres Club*
 S'identifier
 S'inscrire
 Où Commencer ?
  - -


ProfessionGPS



POIenFrance






Sondage
Pour vous guider sur la Route :
GPS Mobile (SEM)
GPS Intégré
Smartphone
Autre
Voter  -  Résultat des votes
Votes : 2805

Visiteurs
Actuellement en ligne: 2
Dont membres: 0
+ d'infos...

Club GpsPasSion
Soutenez le site!

USA: (US$)
EUROPE: (€)
Guide Paypal



 
Guide d'Achat 2007/2008
Posté le 13 décembre 2007 à 11:38:06 par gpspassion.

5. Performances GPS : Acquisition et Précision


Tous les SEMs contiennent un sous-ensemble GPS autonome qui comprend :
- une antenne physique qui capte les signaux émis par les satellites en orbite à 20,000kms
- un module RF qui les décode, et
- un processeur qui les corrèle pour déterminer une position, un cap et une vitesse.

Les deux derniers constituent le fameux "chipset" qui était presque exlusivement le SiRFstarIII jusqu'à début 2007. Depuis des GPS sont apparus avec les chipset Centrality (racheté par SiRF cet été) Atlas III et TITAN (HP 314) et uNav (Route 66 Maxi et Mini), voir le critère #2 en page 3 de ce guide.

Si les performances du chipset SiRFstarIII sont homogènes, la conception d'un SEM et notamment de l'antenne physique peut avoir un impact non négligeable sur la rapidité d'acquisition de la position GPS et sa précision qui détermineront la qualité du guidage, le but de tout système GPS. Rien de tel donc que des analyses de "traces" (représentation exacte des données GPS brutes) fournies par les modules GPS au logiciel de navigation pour se faire une idée de la "matière première" dont le logiciel de navigation dispose.


LES GPS "TYPE" TESTES
Comme il aurait été difficilement possible de tester les performances GPS des 60 modèles listés en page 2, j'ai choisi des GPS représentant des configurations type :
1. SiRFstarIII avec A-GPS internet et Capteurs : TomTom G920T
2. SiRFstarIII avec antenne sur le dessus : Mio C620T
3. SiRFstarIII avec antenne à l'arrière : Garmin 760
4. uNav Orion : Route 66 Maxi

TEST DEMARRAGE A FROID
Un démarrage à froid (techniquement un "warm start") est le cas typique d'utilisation du GPS, on repart du même endroit après plusieurs heures d'interruption, un rendez-vous dans le journée, le matin en partant de chez soi ou le soir en rentrant. Ce test permet de juger de la rapidité d'acquisition de la position GPS, autrement dit le moment à partir duquel le GPS sera en mesure de calculer un itinéraire vers la destination. Les 4 GPS avaient été éteints une nuit entière et je suis sorti de mon garage sans m'arrêter. Les conditions GPS sont plutôt bonnes dans cet environnement dégagé.


1. TomTom GO920T < 10 secondes (grâce à l'A-GPS internet)
2. Route 66 Maxi (uNav chipset) = 1'04"
3. Mio C620T = 1'30" *
4. Nuvi 760 = 2'40"

Les résultats sont parlants, grâce à l'AGPS internet qui le dispense de télécharger les éphémérides des satellites pour se caler, le GO920T est opérationnel immédiatement. Le Route 66 se cale plutôt rapidement, mais la précision n'est pas très bonne. Le Mio C620T met un peu plus de temps que d'habitude * mais, alors que le nüvi 760 a du mal à se caler avec son antenne placée derrière l'écran et donc soumise à ses interférences et mal orientée .

Il faut savoir qu'en situation statique et en les tenant à bout de bras, le temps d'acquisition de tous les GPS est d'environ 40 secondes (10 secondes avec AGPS), mais autant se dispenser de ce type de contrainte.

TEST PRECISION SUIVI DE POSITION


Traces brutes enregistrées entre des immeubles dans le fameux "hexagone" de Noisy-le-Grand. On remarque à nouveau les problèmes de précision du Route 66 Maxi et dans une moindre mesure celle du Garmin nüvi 760. Le GO920T est le plus précis alors que le Mio C620T connaît quelques dérives. Pour le Route 66 c'est probablement dû à des problèmes dans les algorithmes du uNav Orion qui vient d'être lancé, mais pour les SiRFstarIII on retrouve les choix de conception : antenne mal placée sur le nuvi 760 -> niveau de signal plus faible -> "matière première" de moins bonne qualité -> précision inférieure. Les différences entre le C620T et le GO920T sont faibles, pour essayer de déterminer leur origine analysons le niveau de signal :


Les résultats sont intéressants car on voit qu'en termes de niveau de signal les deux GPS sont proches, 40dB-Hz en niveau max et 28dB-Hz en niveau moyen. Comme le GO920T travaille avec 7 satellites en moyenne contre 5 pour le Mio C620T, l'explication ne peut venir que des éphémérides A-GPS qui permettent d'utiliser un satellite sans avoir téléchargé les éphémérides "Live". Impact au démarrage donc, mais aussi en suivi de position.

Reste l'impact de l'assistance capteurs "EPT" sur la précision de la position, mais il fera l'objet d'autres tests. On peut voir dans les traces ci-dessous dans un passage sous-terrain que le Mio C620T ou le Garmin 760 ne semblent pas particulièrement désavantagés par rapport au 920T.



Si vous avez des questions ou commentaires, vous pouvez utiliser cette discussion des forums "Comparatifs"

* J'ai répété ce test plusieurs fois et ce temps de 1'30" était plutôt de 55" pour le Mio C620T.

<< 4. Par les trajets - Itinéraires à Etapes - Optimisation 6. Conclusion - Trophées GpsPasSion - Où Acheter - GPS Idéal ? >>

 
GpsPasSion Partners

Versions
   

Rechercher


Mes Favoris
POIenFrance (1376949)
RadarsenFrance (1227200)
Semsons (424595)
POILive.com v2 (87154)
Nav.Emb. (79659)
Karl's GPS Site (63768)
GpsPasSion (old) (57678)
POIedit (57548)
TravelByGps (53107)
RDV 4x4 (47498)
ppcreviews (44936)
POIs Partenaires (34096)
Hotels B&B (28450)
Nouvelles Collectes (24688)
www.essencebonmarche.com (23978)
Adopter une Collecte (22940)
360passion360 (5)
Club GpsPasSion (1)
Partner Forums (0)