Menu
 Accueil
 News
 Articles
 Forums
 *POIenFrance*
 Annuaire
 Téléchargements
 Sondages
 *Offres Club*
 S'identifier
 S'inscrire
 Où Commencer ?
  - -


ProfessionGPS



POIenFrance






Sondage
Pour vous guider sur la Route :
GPS Mobile (SEM)
GPS Intégré
Smartphone
Autre
Voter  -  Résultat des votes
Votes : 2264

Visiteurs
Actuellement en ligne: 228
Dont membres: 0
+ d'infos...

Club GpsPasSion
Soutenez le site!

USA: (US$)
EUROPE: (€)
Guide Paypal



 
Choisir un Système GPS
Posté le 28 juin 2005 à 09:50:46 par gpspassion.

6. Glossaire - le "Jargon" du GPS

MAJ20101012

Le "jargon" du GPS
Pour terminer ce guide, un glossaire qui pourra être utile avant l'achat et...juste après pour bien commencer dans le GPS ! En effet, cette page rassemble les mots qui reviennent souvent quand des utilisateurs de GPS parlent entre eux, leur "jargon". Comme tout jargon il paraît évident à ceux qui pratiquent un domaine, et "obscur" à ceux qui le découvrent. Il est difficile de faire une liste exhaustive, donc si vous voyez des "mots" qui manquent, indiquez-le dans la discussion en lien ci-dessous. !

Préambule - Notions de base :
  1. Une puce GPS permet de calculer une position à partir des signaux émis par les satellites GPS en orbite à 20000 kms.
  2. La puce peut bénéficier d'une assistance pour calculer la position, on parle alors d'AGPS (A comme asssistance). Cette assistance peut-être simple (via internet, comme le Quickfix de TomTom) ou sophistiquée (via réseau GSM, comme le GPS+ d'Orange). Plus l'appareil est compact, plus l'antenne GPS est de taille réduite et plus l'assistance est nécessaire.
  3. Le guidage d'un point A à un point B peut se faire de manière autonome sur l'appareil qui stocke les cartes dans sa mémoire, on parle alors de GPS "on-board", cas d'un TomTom GO ou d'un iPhone avec l'application TomTom pour iPhone.
  4. Quand le guidage nécessite la connexion via internet à un serveur distant on parle de GPS "off-board", comme par exemple l'application Plan/Google Maps de l'iPhone.
1. Fix GPS, TTFF, A-GPS, SiRFIII, Athermique - Synchronisation/Acquisition Position : La première fois qu'on utilise un GPS on peut être étonné de ne pas voir la position s'afficher immédiatement sur la carte. C'est normal car contrairement au réseau GSM des téléphones portables, les signaux GPS viennent de très loin (satellites en orbite à 20,000 kms) et il est nécessaire de déployer une puissance importante de calcul pour les décoder. C'est le rôle du récepteur GPS, le logiciel de navigation se contentant de "récupérer" les données et n'a donc pas d'influence sur le temps du "fix" (ne pas commettre l'erreur d'inclure le temps de lancement du programme dans cette estimation du temps de fix). En revanche, il dépend fortement de l'environnement (attention, pas de la météo), plus il y a d'obstacles (zone urbaine, couverture végétale), plus il est long ou impossible (en intérieur ou derrière un pare-brise athermique). Dans des conditions parfaites, le premier fix ("cold fix" - dès 4 heures de non-utilisation du GPS) c'est entre 45 et 60 secondes, mais dans de mauvaises conditions (voiture en déplacement, zone urbaine, pare-brise athermique, intérieur) ca peut prendre 20 minutes ou être impossible car il nécessite un niveau de signal minimum de 28dB-Hz (téléchargement des éphémérides). Les GPS récents utilisant les puissants chipsets SiRFstarIII ou MTK sont plus rapides mais ils gagneront aussi à être placés dans une zone dégagée avec une bonne vue du ciel pour le "Fix"; pour le "suivi" de la position, la tolérance est beaucoup plus grande.

Il y a maintenant des solutions A-GPS (assistance GPS) pour accélérer le temps d'acquisition à froid, voir ces explications détaillées. On recense le LTO de Globallocate disponible à l'origine sur le HP Hw6515 puis le hw6915 et aussi les TomTom ONE, le SiRFInstanFix de SiRF (PDAPhone Mio, GPS TomTom GO) et le gpsOneXTRA de Qualcomm (HTC TyTn II, HTC Cruise), voir la liste complète. Depuis début 2007, Orange propose le GPS+, une version plus sophistiquée sur le SPV M650 et maintenant le HTC TyTn II et le Samsung i780, voir détails dans cet article.

En 2008, SiRF, MTK/Garmin et ST Microelectronics ont lancé l' "AGPS Autonome" avec des éphémérides prédictives qui sont calculées directement sur le GPS, plus besoin de connexion internet donc, mais il faut entre un deux jours pour "amorcer" le processus, voir cet article pour les détails.

Si un GPS haute-sensibilité type SiRFstarIII ou Globallocate Hammerhead peut faire illusion derrière un pare-brise athermique dans certaines conditions, une antenne externe sera nécessaire pour une bonne précision, voir le cas des GPS TomTom. En cas de problème de fix répété avec une vue dégagée du ciel (possible sur SEM), il faudra utiliser une antenne externe filaire ou re-radiante.

Pour en savoir plus : Le "Fix" - A propos du TTFF - Chipsets GPS (SiRFII, SiRFIII, Nemerix)

2. Moving Map - Navigation hors-route / Tout-Terrain : Les logiciels type TomTom ou Navigon sont conçus pour un guidage sur route avec calcul automatique d'itinéraire à partir de cartes "vectorielles". Hors route, on passe à des logiciels permettant de planifier manuellement des itinéraires et utilisant des images ou photos numérisées, les cartes "raster".
Pour en savoir plus : Forums "tout terrain" - Dossier "Navigation au Cap"

3. Navteq/TeleAtlas - Fournisseurs de cartes : Navteq et TeleAtlas sont des fournisseurs de cartes vectorielles pour logiciels de navigation "route". Ils couvrent actuellement l'Amérique du Nord et l'Europe de l'Ouest. En dehors de ces zones il faut généralement passer au "moving map". S'il y a pu y avoir des disparités dans le passé, les bases de données Navteq et TeleAtlas pour la France sont désormais comparables et couvrent près de 100% du territoire. Les cartes sont généralement de très bonne qualité mais ne seront jamais parfaites. Les éditeurs de logiciels proposent généralement des mises à jour des cartes une fois par an. Au 04/06/2010, les cartes les plus récentes sont Navteq Q1/2010 et TeleAtlas 2010.03, voir détails par logiciel.
Pour en savoir plus : Forums "Cartographie" - Base de données "Cartes du Monde"

4. POIs et Radars - Points d'intérêt : On parle ici de tous les points "remarquables" qui viennent compléter les rues/routes/adresses des cartes, ça va des stations de métro aux aéroports, en passant par les restaurants. Avantages des POIs par rapport aux adresses, recherche et navigation rapides. Les logiciels sont fournis avec des bases plus ou moins riches qui peuvent être complétées, comme avec celles de POIenFrance.com. Les Radars sont des POIs particuliers car on cherche moins à s'y rendre qu'à être informés de leur emplacement.
Pour en savoir plus : Tutoriels POI - Collectes POIenFrance - Collectes des Radars

5. SiRF/NMEA - le "language" du GPS : Les modules de réception GPS sont de véritables "mini-ordinateurs" qui décodent les signaux des satellites puis les transmettent au logiciel de navigation pour positionnement sur la carte et calcul d'itinéraire. Ces informations sont transmises dans un language standard appelé le NMEA. Les GPS utilisant les chipsets de SiRF utilisent un language interne SiRF, mais les données sont les mêmes et sauf pour expérimenter il est préférable de les laisser dans leur mode NMEA par défaut.
Pour en savoir plus : Les messages "NMEA"

6. Snap - Forçage position sur route : La précision "naturelle" du GPS est d'environ 10 mètres et parfois bien moins bonne en environnement difficile. Sans correction "snap", notre position affichée sur la carte serait donc rarement sur la route, quelque chose de peu naturel. Les logiciels emploitent des algorithmes complexes pour nous "replacer" sur la route. Quand la réception est très dégradée ou en zone urbaine dense, il peut arriver que le logiciel nous positionne sur la mauvaise rue. Dans ce cas-là, la seule chose à faire est de placer le GPS dans un endroit où il y aura le moins d'obstacles à la réception, et d'utiliser une antenne externe de toit si nécessaire.

7. TMC - Infos Trafic - Traffic Messaging Channel : La navigation GPS peut être complétée par des informations trafic diffusées par FM/RDS ou par internet (GPRS). Les données trafic sont collectées sur le terrain, éditées puis rediffusées. En France, des infos trafic gratuites sont diffusées sur le 107.7 de certaines autoroutes à péage (hors A1 et A4) mais elles sont très limitées. Pour compenser cette limitation des services premium couvrant toute la France (environ 13 000 points - Table SETRA) sont proposés par v-trafic (réseau France Inter) depuis 2002 et par ViaMichelin (réseau Towercast/NRJ) depuis 2005, voir ici pour plus de détails. L'option TMC via GPRS de TomTom est également de type Premium (service v-trafic). Vous retrouverez un comparatif de ces deux services dans cet article et une liste mise à jour des systèmes compatibles.

Fin 2008, TomTom a lancé le "HD Traffic" pour proposer des informations trafic plus fiables, en utlisant notamment des "traces GSM" provenant de SFR, pour le moment le résultat n'est pas très concluant comme on peut le voir dans ce comparatif dans le topic dédié aux GO x40 LIVE.

Pour en savoir plus : Les Forums "infos traffic" - La "magie" du TMC - Trouver une "stratégie" pour utiliser le TMC - Synthèse Solutions Info trafic GPRS-TMC/RDS - Autres Réflexions sur le TMC : ici ou ici - Comparatif Gestion du TMC.

8. SBAS/WAAS/EGNOS - Satellite Based Augmentation System : Le système GPS a été conçu par les militaires américains dans les années 70 et 80 avec les contraintes technologiques de l'époque. Diverses solutions ont été déployées depuis pour améliorer le système, locales tels le DGPS ou le RTK et globales telles le SBAS (WAAS aux USA, EGNOS en Europe et MSAS en Asie). Si les solutions locales permettent d'améliorer nettement la précision de la position, le SBAS n'a pour l'instant pas fait ses preuves dans le domaine ayant avant tout été conçu pour vérifier l'intégrité du système satellite, utile pour les utilisations GPS critiques (Aviation, Marine), mais sans aucun intérêt sur la route contrairement à ce qu'on peut lire ici et là, notamment en raison du "snap to road" (voir ci-dessus), mais aussi parce que les tests sur des GPS grand-public ne montrent pas d'amélioration mesurable, voir cet article (version ENG).
Pour en savoir plus : SBAS (WAAS/EGNOS) - Info et Outils - Statut EGNOS 2006 - Tests de Précision (version ENG).

Si vous avez des questions ou commentaires, vous pouvez utiliser cette discussion des forums

<< 5. Les Systèmes GPS Fixes de Voiture 7. Conclusion et Où Acheter >>

 
GpsPasSion LIVE!
www.flickr.com
This is a Flickr badge showing public photos from GpsPasSion Live !. Make your own badge here.

www.NaviBlog.com

Versions
   

Rechercher


Mes Favoris
POIenFrance (1342975)
RadarsenFrance (1147956)
Semsons (419423)
POILive.com v2 (66904)
Nav.Emb. (59500)
Karl's GPS Site (42938)
GpsPasSion (old) (36963)
POIedit (36877)
TravelByGps (35943)
POIs Partenaires (29720)
ppcreviews (23946)
RDV 4x4 (23491)
Hotels B&B (22970)
Nouvelles Collectes (20752)
www.essencebonmarche.com (20089)
Adopter une Collecte (19001)
Club GpsPasSion (1)
Partner Forums (0)