Google
  Web www.gpspassion.com


GpsPasSion LIVE!
www.flickr.com
This is a Flickr badge showing public photos from GpsPasSion Live !. Make your own badge here.

www.NaviBlog.com



Versions

Links/Liens




Portal/Portail
Rechercher

- -

Polls/Sondages
Sondage
Pour vous guider sur la Route :
GPS Mobile (SEM)
GPS Intégré
Smartphone
Autre
Voter  -  Résultat des votes
Votes : 2204




Club GpsPasSion
Soutenez le site!

USA: (US$)
EUROPE: (€)
Guide Paypal


GpsPasSion Forums
Home | Profile | Register/Enregist. | Active Topics | Search/Recherche | FAQ
Username:
Password:
Save Password
Forgot your Password?

 All Forums
 Général
 Bonnes Affaires...Mauvaises Affaires
 GARMIN : Mises à jour mortelles !
 New Topic  Reply/Répondre
 Printer Friendly
Author Previous Topic Topic Next Topic  

Papypiyou

Belgium
9 Posts

Posted - 04 avr. 2012 :  17:51:37  Show Profile  Reply with Quote
Si votre GPS Garmin a 3 ans d'âge, méfiez-vous!
Sa mort est proche, fixée par Garmin, évidemment.
La prochaine mise à jour que vous ferez risque de le détruire et de le rendre inutilisable!
C'est la mésaventure qui m'arrive.

J'ai acheté il y a 3 ans un Nüvi 770 ainsi que les mises à jour des cartes à vie. J'ai aussi acheté le Language Guide ainsi que des mises à jour de point radars. Coût total : 574 euros!

Lors de ma dernière connexion sur MyGarmin, celui-ci m'informe qu'une "mise à jour système" est requise et je n'ai d'autre choix que d'accepter.
Le chargement sur l'ordinateur se fait sans problème, ainsi que le transfert ensuite vers le gps. Mais à la fin de la procédure, au redémarrage de celui-ci, le fameux message "Loader Loading" et puis plus rien: système bloqué.

Contact est pris avec le Service Support Garmin dont le Manager me dit que
"Ce genre de Bug est presque toujours du à une micro coupure dans la ligne Internet lors du transfert du logiciel" Sic!
Si le responsable en personne vous donne ce genre d'explication saugrenue, on est en droit d'avoir de méchants doutes quant à la qualification de ses techniciens !
Ne pouvant intervenir à distance, il m'est demandé de leur renvoyer l'appareil.
Après 3 semaines d'attente, je dois les recontacter de moi-même.
Leur verdict : le gps est irréparable et j'ai le choix entre 4 solutions qu'ils proposent :
1. un échange standard pour la somme de 150 euros, ou
2. une réduction de 32,78 euros sur l'achat d'un autre modèle, ou
3. le renvoi de l'appareil non réparé pour 50 euros, ou
4. l'abandon pur et simple du gps chez eux.

Je vous laisse juge de la politique commerciale (et de l'honnêteté) de Garmin ,
alors que c'est LEUR programme de soi-disant mise à jour qui a bloqué l'appareil!
Je dispose bien entendu de tous les documents et justificatifs de la présente affaire.

Pour ma part, JE leur propose deux solutions supplémentaires :
1. ils réparent et me renvoient MON gps en parfait état de fonctionnement, ou
2. je leur intente un procès qui va leur couter très cher.

Sans nouvelles à ce jour, je choisi la solution B.

D'autres membres ont-ils eu ce genre de problème avec Garmin ?

Ads


et

Belgium
5 Posts

Posted - 09 avr. 2012 :  04:08:01  Show Profile  Reply with Quote
Bonjour,

J'ai un Streetpilot c320 depuis 2005. Je fais les mises à jour régulièrement et je n'ai jamais eu de problème!
Une microcoupure lors de la mise à jour et c'est la mort du gps!
Ceci est valable pour toute les marques de gps!
Je crois qu'un procès va vous couter très cher, à vous, mais pas à eux!
Avec l'argent que vous avez l'intention de mettre pour le procès, rachetez un nouveau gps!
Bon courage.
ET

ET
Garmin Streetpilot c 320
Go to Top of Page

Cret

France
2693 Posts

Posted - 09 avr. 2012 :  12:05:49  Show Profile  Reply with Quote
Bonjour,

Je suis comme et, je mets régulièrement à jour des dizianes de GPS GARMIN et je n'ai jamais eut le moindre souci.

Maintenant, il est clair que l'opération de mise à jour nécessite que tout fonctionne bien, réseau, logiciels, alimentation électrique. Et il y a de fortes chances que l'opération mette en évidence un défaut du système. C'est à dire qu'il est (et de loin) préfèrable d'effectuer les mises à jour tant que le GPS est sous garantie. Car dans ce cas, si l'opération se déroule mal ou met en évidence un défaut matériel, logiciel ou électronique, l'échange standard est gratuit et immédiat.

Une fois qu'un matériel n'est plus sous garanti, il est toujours risqué de vouloir en changer le configuration matérielle ou logicielle.

Je ne suis pas sûr que de menacer d'un procès leur fasse peur. Ils n'ont pas fait d'erreur. Il faut être réaliste, nous sommes dans une société capitaliste et de consommation. A partir du moment qu'un client a besoin d'un service, il est tout à fait justifié et légal de lui faire payer une prestation. Donc les frais qu'ils demandent pour la réparation ou l'échange sont légals et tout à fait justifiés car ils n'ont commis aucun délits. Au contraire, ils respectent parfaitement leurs engagements et ils ont, d'un point de vue légal, honoré en totalité les termes du contrat.

Donc, chacun est libre d'attenter un procès pour les raisons qui lui conviennent. Mais il faut savoir aussi que les avocats vivent de leur prestations et donc qu'eux aussi facturent leurs prestations et leurs services quelque soit l'issue du procès et le vertict.


Par ailleurs, exiger de réparer SON gps est, à mon avis, assez maladroit et un peu naïf. De nous jours, il n'y a plus chez les distributeurs de matériel électroniques (et autres) "d'ateliers de réparation". En réalité, l'optimisation des coûts de production et de logisitque implique qu'il n'y a plus de "réparateur", uniquement des échanges et des reconditionnements.

Donc, mais je ne peux me tromper, il y a plus chance de faire évoluer la situation dans le bon sens en proposant ou en acceptant un échange. Cette solution étant pour GARMIN moins contraingnante et moins coûteuse, sachant qu'ils n'ont plus, comme toutes les entreprises actuelles, les moyens matériels et techniques de la réparation. En effet, aujourd'hui les entreprises sont surtout des organisations commerciales et non techniques.

Ce qui explique d'ailleurs leur 4 propositions. Qui, je le rapèle sont toutes les 4 légalement justifiées :
Il est indiqué dans les clauses de vente que passé le délai de garanti toute intervention du SAV est facturable forfaitairement.
Il n'est pas possible de les obliger à renvoyer le GPS sans frais. La loi justement défend les citoyens et les entreprises (ou les entrepreneurs comme moi) contre tout abus de bien sociaux.
L'abond du matériel gratuit est un geste commercial, j'ai travaillé dans des entreprise et instituts où le stockage et l'entroposement était facturé à nos clients !

Reste que le geste commercial de 32.78€ me parait un peu currieux. Pourquoi pas un chiffre rond et au alentour de 50€ ?
Pour ma part, se serait l'angle d'attaque et le bras de livier que je chercherais à faire fonctionner. EN leur faisant un peu de charme et en promettant d'acheter un model haut-de-gamme peut-être qu'un directeur commercial ou un responsable des vente trouvera une astuce ou un pretexte pour justifier d'un effort supplèmentaire.

Evidemment cela n'aura aucune chance de fonctionner sous l'emprise de menaces qui d'aillerus n'inquiéteront personne dans l'agence locale -France- car dès l'instant que cela devient juridique, c'est leur sous-traitant expert légaliste qui interviendra.


En tout cas je compatis, c'est très désagrable de tomber en panne et de devoir payer aussi cher pour faire réparer. C'est la consèquence des prix de vente de ce type de matériel. La concurrence féroce que se livrent les constructeurs et distributeurs de GPS depuis quelques années donne l'impression que les cartes, les réparation et les accessoire sont hors de prix.

En réalité, c'est que les prix de vente sont artificiellement bas. Et qu'un GPS à moins de 100€ fait passer le prix résonnable de 150€ (moins de 2h travail niveau de technicien) comme monstrueux.
Le problème ne se posait pas quand nous payions les GPS aux prix des années 90. A l'époque où un GPS coûtait environ 3000€, la réparation de 150€ - soit moins de 3 h de technicien - nous paraissez une bonne affaire !

C'est toute la contradiction de notre société qui veut des salaires hauts et des prix bas!


C.Ret
Up to now, no carriage returns.
Garmin GPS 12 (1995), Streetpilot Atlantic (2001), eTrex Vista C (2003), Streetpilot C550 (2006) & Nüvi 3598 LMT-D (2013)

Edited by - Cret on 09 avr. 2012 12:23:27
Go to Top of Page

Cret

France
2693 Posts

Posted - 11 avr. 2012 :  22:41:10  Show Profile  Reply with Quote
Malheureusemetn je ne travaille pas chez GARMIN, sinon j'aurais volontier donné quelques coups pour tenter de faire progresser cette triste affaire. Mais malheureusement je ne suis que prestataire, et j'aimerais bien compter GARMIN parmi mes clients. Mais ce n'est pas le cas (je dois être trop cher, ou trop mauvais).


Concernant la réparation du GPS, je suis d'accord; avec l'équipement ad'hoc et quelques pièces de rechange, il ne doit pas être sorcier pour un technicien qualifié et équipé de remettre en état ce GPS. Le souci n'est pas, à mon avis, une difficulté technique, c'est uniquement une question de volonté et d'organisation.

Pourquoi GARMIN devrait avoir un atelier équipé, des pièces détachée et payer un (ou plusieurs) techniciens pour réparer les GPS défectueux. Est-ce une activité rentable ? Etant donné le nombre très faible de GPS GARMIN défectueux, je ne crois pas d'autant plus ue rare sont les clients qui acceptent de payer 150 à 200€ pour une réparation d'un équipement qui parfois n'a pas coûté ce prix à l'achat.

En fait, 'est une situation que je rencontre souvent chez mes clients, ce qui était une structure de production, de vente, de soutient logistique et un service après-vente décent est maintenant transformé en "centre de profits". Après être racheté ou regroupé, ces centres qui étaient complet (direction générale, unité de production, direction des vente et réseau de distributeurs, service après-vente, recherche et amélioration des produit) se voyent tous les uns après les autres réduits comme peu de chagrun en un simple centre de distribution. La seule chose qui compte est de bien vendre le produit d'importation du groupe et de ne surtout pas perdre le moindre denier et bien obéir aux instructions de la maison mère. Mais surtout présenter un profit confortable d'année en années. C'est maintenant le seul critère d'évaluation !

A mon grand regret d'ailleurs car sans compter les pertes de savoir-faire, l'exportation de smoyens de production, il y a aussi une complète perte du contrôle de notre industrie et indirectement de notre société.



Maintenant, j'ai du mal à faire la corrélation avec l'exemple de la réparation automobile. Car justement avec mon garagiste, je m'entends très bien et je ne lui laisse jamais un de mes véhicule sans m'être entendu avec lui et avoir signé une prise en charge. Dans ce contrat, il s'engage à effectuer les travaux nécesaires pour l'entretient de mon véhicule et cela l'engage à résultat. En contre partie, je m'engage à le rémunérer pour lesces travaux et aussi à payer pour tous les frais et pièces que ces travaux occasionnent.

Mais GARMIN n'est pas garagiste, c'est uniquement un distributeur de petit équipement électronique. Et donc les modalités ne sont pas les mêmes. Comme toute société de prestation à distance, GARMIN a des obligations (garantie, service après-vente, etc). Par contre, ce qui est sûr c'est que d'après les pratiques commerciales et les code des industries français, envoyer un équipement pour réparation chez un prestataire revient à en accepter les conditions.
Donc, si ce prestataire me demande 2.000€ pour récupérer mon bien aprsè que je le lui ait envoyé, je suis bien obligé de payer pusique sur son site, sa documentation et sur simple demande par courrier ou téléphone, GARMIN indique très clairement que tout envoi d'un appareil hors-garantie donne droit à facturation ou d'un prix d'échange forfaitaire (prix standard).

http://www.garmin.com/fr/support/reparation/

Et oui, c'est comme avec un garagiste, ou CarGlass ou Midas, il y a les bonnes pratiques, mais surtout ce qui est écrit dans les contrats et les termes de ventes. Et ceic est valable pour toute vente ou service par correspondance; l'envois par le client du produit à réparer/échanger tient lieu d'acceptation des conditions du contrat.


Et il ne faut pas s'attendre à ce qu'une société n°& au Etat-Unis ne soit pas au fait de tout ce qui est législatif et qu'il n'ont pas pris toutes les précautions pour être parfaitemetn en régle.

Maintenant, là ou je trouve aussi que GARMIN exagère c'est cette histoire de mise à jour obligatoire ! C'est vrai que je trouve abusif de ne pas pouvoir pu arrêter la procèdure.

Si y il a un point à reprocher c'est bien cela. Auparavant, les mise à jour cartographiques et logiciel des équipement étaient parfitement indépendantes. Je suis restais plusieurs mois avec une version ancienne qui me convenait très bien.
Aujourd'hui, il n'est plus possible de connecter son GPS sans risquer qu'il soit tout chamboullé !!!



C.Ret
Up to now, no carriage returns.
Garmin GPS 12 (1995), Streetpilot Atlantic (2001), eTrex Vista C (2003), Streetpilot C550 (2006) & Nüvi 3598 LMT-D (2013)
Go to Top of Page
  Previous Topic Topic Next Topic  
 New Topic  Reply/Répondre
 Printer Friendly
Jump To:
GpsPasSion Forums © 2002-2014_GpsPasSion/Manzanite Go To Top Of Page
This page was generated in 0,47 seconds. Powered By: Snitz Forums 2000 Version 3.4.05