Google
  Web www.gpspassion.com


GpsPasSion LIVE!
www.flickr.com
This is a Flickr badge showing public photos from GpsPasSion Live !. Make your own badge here.

www.NaviBlog.com



Versions

Links/Liens




Portal/Portail
Rechercher

- -

Polls/Sondages
Sondage
Pour vous guider sur la Route :
GPS Mobile (SEM)
GPS Intégré
Smartphone
Autre
Voter  -  Résultat des votes
Votes : 2173




Club GpsPasSion
Soutenez le site!

USA: (US$)
EUROPE: (€)
Guide Paypal


GpsPasSion Forums
Home | Profile | Register/Enregist. | Active Topics | Search/Recherche | FAQ
Username:
Password:
Save Password
Forgot your Password?

 All Forums
 Les Logiciels de Navigation GPS
 Logiciels GPS pour PC et Portable
 [TOPIC] Garmin BaseCamp 3D - v3.2.1 (Birdseye)
 New Topic  Reply/Répondre
 Printer Friendly
Previous Page | Next Page
Author Previous Topic Topic Next Topic
Page: of 12

Papounet2

Belgium
27 Posts

Posted - 24 déc. 2011 :  13:52:52  Show Profile  Reply with Quote
quote:
Originally posted by Cret

C'est justement à cause de ces 'grands détours' que je n'utilise en général que la "navigation au cap".
C'est une solution, mais alors il faut placer des jalons beaucoup plus nombreux, en fait, à chaque virage en non à chaque carrefour. Je n'ai jamais pratiqué cette "navigation au cap". Je ne sais pas ce que cela peut donner sur le terrain. Il faudrait que j'essaye.
quote:
Originally posted by Cret
Par rapport au Topo de Suisse et Belgique, sur les TOPO France, il manque les talus, falaises et zones rocheuses. Par contre, par rapport au Topo Allemagne et Belgique, les Topo France ont le grand avantage d'indiquer le détail des constructions.
J'utilise "Topo France SE" et SO ainsi que la "Carte Topographique Routable pour la Belgique et le Benelux" et je n'ai jamais remarqué ces différences dans les détails.
quote:
Originally posted by Cret
Par contre, l'inconvénient du calcul d'itinéraire des Topo France est qu'il ne sait pas, contrairement au Topo U.S. et G.B. couper à travers champs. En effet sur ces deux topo, si l'on place un point hors d'un sentier, le calcul d'itinéraire quitte alors le sentier le plus proche et coupe en ligne droite. Cette astuce ne fonctionne pas sur les Topo France et cela explique pourquoi, lorsqu'il manque le tracé d'un chemin ou d'un sentier, nous sommes incapables d'obtenir un tracé correct en intercalant un (ou plusieurs) points intermédiaires dans la zone vide.
Si, dans BaseCamp, on active BaseCamp > Préférences > Définition d'itinéraires et que l'on coche Définition d'itinéraire directe, le programme trace une route "à travers tout" quelle que soit la carte utilisée. C'est ce que tu appelles la "navigation au cap". Le programme se comporte alors comme si la carte n'était pas routable. Et je crois qu'il faut alors paramétrer le GPS de la même façon.
quote:
Originally posted by Cret
Autre détail pénible; sur les Topo US et GB, le calcul d'itinéraire tient compte du choix du mode de calcul et ne permet pas d'obtenir un calcul d'itinéraire qui emprunte les axes routiers et autoroutes. Alors qu'avec les Topo français, le GPS propose allégrement de suivre les voies rapides et autoroutes à pied ou à vélo ! Ce qui fait que l'on se demande un peu à quoi sert le calcul d'itinéraire automatique sur ces topo. D'ailleurs nos voisins ont trouvé la réponse, la plupart proposent des cartes Topo non routables.
Peut-être faut-il attendre les prochaines versions pour que la qualité des calculs d'itinéraires rejoingne le niveau des cartes Topo GARMIN ?
C'est exact, mais j'utilise assez peu ces paramétrages (piéton, vélo, voitures, autoroutes...). Les résultats sont assez... déroutants (sans jeu de mot). Je préfère tracer ma route pas à pas en choisissant moi-même les chemins empruntés.
Pour en revenir au problème des ruptures dans les tracés Topo France, voici un exemple : au point N45 13.647 W1 07.616 (en Gironde). La tracé est interrompu à un virage. C'est juste à la jonction entre deux segments puisqu'il n'y a, en fait, pas de courbes. Comme je l'ai écrit précédemment, j'ai donc arrêté mon itinéraire à ce point et recommencé un nouveau à partir du même endroit. Sur un autre parcours de 145 km à cheval sur les deux cartes (France SE et SO) j'ai noté 10 interruptions de ce type. C'est beaucoup.Il faudrait créer un service de corrections et de mise à jour par les utilisateurs, comme pour les cartes routières TomTom. Il y a du boulot !
Autre exemple (de tronçon absent, cette fois) : entre les points N44 31.656 E2 45.055 et N44 31.561 E2 45.013. C'est sur le GR 65.
Go to Top of Page

Cret

France
2688 Posts

Posted - 27 déc. 2011 :  08:37:34  Show Profile  Reply with Quote
Bonjour,

Oui, les diffèrences entre les TOPO des diffèrents pays s'estompent au fur et à mesure des versions. C'est une bonne chose, le nombre de détails cartographiés ne cesse d'augmenter. Mais, même dans une même cartographie, il n'est pas homogène selon les régions. Les zones éloignées des régions touristiques semblent avoir méritées moins d'attention que les région fréquentées ou fortement peuplées.


Concernant la 'navigation au cap', il faut effectivement paramètrer BaseCamp (ou MapSOurce) en calcul direct d'itinéraire et avoir son GPS configuré de la même façon afin de pouvoir exploité les itinéraires (routes) crées de cette façon.

Le nombre de 'ViaPOint' n'a pas à être particulièrement élevé, à condition justement à ne pas chercher à jaloner le sentier. Pour cela, utiliser une Trace (et éventuellemetn les fonction TrackBAck) sera plus éfficae.


C'est à dire que justement on établie quelques règles afin de n'avoir à positionner les WayPoint de l'itinéraire aux endroits stratégiques. Ce qui fait que l'eslastique est tendue au-dessus de la carte, il donne la direction générale du tronçon et ne suit pas les lacet du sentier.

C'est rès efficace, si comme moi vous ne quitter jamais les sentiers et chemins, il suffit de rester sur le sentier jusqu'à ce que le GPS en indique un autre. On peut vérifer sa progression sur la cartographie embarqué où éventuellemetn le sentier est dessiné. Et si l'on utilise un GPS sans carte, le compas suffiera à se guider.

On n'est pas tributaire de l'absence éventuelle du sentier sur la cartographie ou de tout autre incident de calcul automatique.

La technique peut être étendue à des itinéraire hors piste et hors sentier, comme on le fait très bien en régate. Dans ce cas, l'astuce et d'indiquer à l'aide des fonctions d'alerte de proximité (ou par leur réglage des transitions automatiques) la distance à laquelle il faut s'approcher des point de passage. Ce qui permet de louvoyer en régate en toute sécurité et évitant hauts-fonds et récif. Sur terre, cela permet d'indiquer les zones où l'on peut couper à travers champs et les points de passage étroit obligatoire (pont, col, escalliers,...).


C.Ret
Up to now, no carriage returns.
Garmin GPS 12 (1995), Streetpilot Atlantic (2001), eTrex Vista C (2003), Streetpilot C550 (2006) & Nüvi 3598 LMT-D (2013)
Go to Top of Page

zenith3

France
402 Posts

Posted - 01 janv. 2012 :  15:52:19  Show Profile  Visit zenith3's Homepage  Reply with Quote
Bonjour,

Bonne et heureuse année DEUX MILLE DOUCE, les amis...

Pardon pour mon retard à vous répondre, je viens de rentrer d'une petite virée à la neige... Je me disais que j'aurais plus de chances d'apercevoir le Père-Noël en étant en altitude, un peu plus près des étoiles. Mais non, pas vu non plus!!!

Je vous remercie tous pour ces explications et astuces détaillées. Vos retours d'expériences sont extrêmement enrichissants pour les débutants (comme moi) qui cherchent à partir sur les bonnes habitudes d'utilisation. Comme toujours, Cret reste un exemple de clarté et d'exhaustivité dans les explications! Tu devrais écrire des bouquins, tu as visiblement toutes les capacités requises pour te lancer dans cette voie!!! Ne soyez pas jaloux, les gars... Vos explications et les échanges qui en découlent apportent des compléments essentiels... Avec vous tous et vos précieux conseils, je pense que je devrais réussir à utiliser au mieux mon Etrex 20...

J'ai commencé à tester les différentes options évoquées. Actuellement, j'aurais plutôt tendance à bouder la solution du guidage par "calcul automatique d'itinéraire", au profit du mode "dérouleur de carte" (avec vue satellite via "Mobile Atlas Creator")et/ou "guidage au cap". Je constate qu'il est effectivement facile de créer une trace (via BaseCamp) à suivre selon ces deux modes (avec possibilité de passer de l'un à l'autre à tout moment). Je n'ai pas encore eu le temps de tester avec le Quad sur le terrain (mais juste sur un petit parcours à pieds dans la montagne enneigée), mais cette solution mixte me paraît très conviviale et adaptée à cette activité. Reste à voir ce qui se passe si je "saute" volontairement un point de passage de cette trace (en coupant volontairement à côté) pour voir si le GPS m'oblige à revenir en arrière pour passer obligatoirement par le point manqué ou reprend son guidage au point suivant le plus proche...

Je me pose maintenant une nouvelle question... Quelle est la différence entre les vues satellites obtenues via "Mobile Atlas Creator 1.8" et "SnapToMap"? Ces deux logiciels ne feraient-ils pas le même genre de boulot??? Avec le premier, j'obtiens un fichier KMZ qui m'affiche parfaitement les vues satellites (superposée à la carte Topo) lorsque je le place dans le répertoire des "Custom Maps". Cela ressemble beaucoup à ce que propose la fonctionnalité Birds Eyes, non?

Merci encore pour votre aide.
Très bonne journée à vous tous.

Cordialement.

Config GPS :
_PND Garmin Etrex 20 # Firm. 2.50 + Cartes TOPO V2 France entière # Randos QUAD/VTT/...
_PND Garmin Nüvi 1490LMT # NüMaps LifeTime # Firm. 5.70 + Cartes EU 2012-30 # Radars V+
_PND Airis T920-A # SD 2Go # Route66 (cartes d'Europe "XXL") + AirisTool V 2.6 # Radars V+
_PDA Mitac Mio 168 # Tomtom Navigator 3 upgradé en 5.02 + Carte Europe Ouest # Radars V+
___/Merci\_______________________.oO_BONNE_ROUTE_Oo._____________________/Zenith3\___
Oups! Inutile de les suivre, eux aussi sont perdus!!! Si seulement j'avais pensé à mon GPS...
Go to Top of Page

xania

France
14297 Posts

Posted - 01 janv. 2012 :  21:01:35  Show Profile  Visit xania's Homepage  Reply with Quote
non le fichier kmz est très limité par rapport au format jnx utilisé par Birdseye, 100 dalles maximum (50.000 pour le jnx), impossibilité d'activer ou pas une carte kmz parmi d'autres (250 cartes jnx), pas de multiples niveaux d'échelles (5 pour le jnx), affichage plus lent, etc..

Team GpsPasSion - Modérateur Garmin Oregon 550T - X4545 - PNA470 - iPhone 4 - Twonav - Ozi Explorer
FAQ Medion GoPal - Mes Collectes --> Les meilleurs restos de la RP - Parcs VINCI carte Total - Fréquences v-trafic
Xania Blue - Pour TOUS --> La case départ, les articles, la Charte, La carte des membres
Go to Top of Page

Spéléo26

France
68 Posts

Posted - 01 janv. 2012 :  22:06:49  Show Profile  Reply with Quote
onjour à tous,
J'ai deux questions peut-être basiques sur basecamp, la dernière version apparament.
1 - Est-il possible de sauvegarder, enregistrer, une trace, une rando effectuée dans un répertoire de l'ordi ?
Je ne trouve pas, sauvegarder toute la base, oui, c'est un backup de basecamp, mais juste une trace, au format ghd par exemple, ou autre.
Soit j'ai besoin de lunettes, soit celà n'est pas possible. Je cale.
2 - Ensuite, est-il possible, une fois cette trace enregistrée de la supprimer du Dakota 20 ?
Pour l'instant il les garde toutes en mémoire, Quid de la mémoire une fois pleine, les plus vieilles traces disparaissent pour laisser la place aux plus récentes?
Merci d'avance de votre aide.
Spéléo
Go to Top of Page

Cret

France
2688 Posts

Posted - 01 janv. 2012 :  22:51:28  Show Profile  Reply with Quote
Bonjour,

Et tous mes voeux pour cette nouvelle année.

1 - Il est possible de sauvegarder une trace (ou plusieurs) sur le disque en utilisant la fonction d'exportation. Ensuite, diffèrents formats de fichier sont proposés ce qui permettra d'utiliser cette trace (ou ces traces) dans d'autres applications.

Par contre, je ne suis pas sûr de l'intérêt de faire une copie supplèmentaire. Si la (ou les) trace()s apparisse(nt) dans 'Ma Collection' c'est qu'elle(s) est(sont) déjà enregistré sur l'ordinateur.
Pour y voir plus clair, il peut être interessant de créer une nouvelle liste afin de trier ses données par thème ou par activité.

2- Si c'est comme avec mon eTrex, il ne doit pas être possible d'effacer le contenu du GPS à partir de BaseCamp. Mais, on peut les effacer directement sur le GPS.

C'est d'ailleurs en principe le fonctionnement le plus courant; au retour d'une sortie, on décharge les donnée de son GPS dans BaseCamp par 'Drag & Drop' des Traces, Waypoints et toutes données du GPS vers les sous-catégorie et liste de 'Ma Collection'.

A ce moment, on efface les données du GPS. Selon les modèle, cela pouet être fait ou non branché à l'ordinateur.

Ensuite, on envois vers le GPS les données, traces, routes ou waypoints dont on aura besoin pour la prochaine sortie depuis BaseCamp vers le GPS et l'on déconnecte.


Sur le Dakota, les traces actives les plus anciennes seront remplacées au fur et à mesure que de nouvelle sont enregistrées. C'est pour cela que beaucoup d'utilisateurs prennent le soin de tout remettre à zéro et de les effacer au début d'une sortie. Ainsi, l'on dispose du maximum de capacité d'enregistrement du GPS, mais surtout , au retour à la base, le GPS ne contient que les donnée de cette dernière sortie, ce qui facilite les opératations de transfert et sauvegarde.


Pour les anciens utilisateurs, BaseCamp est un peu déconcertant, car contrairement à MapSOurce, les opérations de sauvegarde ne se font plus explicitement par des opératons de fichiers. Si cela a l'énorme avantage de ne plus avoir de données perdues (ce qui arrive quand on ne se souvient plus dans quel fichier *.gdb sont suavegardé les données d'une sortie enregistrées avec MapSource), cela rend l'interface et la logique de fonctionnement des sauvegardes moins évidente.

Dans BaseCamp, il est toujours possible de fonctionner à partir de fichier de sauvegarde. Il faut simplement utiliser la fonction exportation en sélectionnant les données à 'sauvegarder' dans le fichier.

Mais, bon, l'avantage de 'Ma Collection' c'est qu'une copie de tout s'y trouve systèmatiquement. Les utilisateurs les moins rigoureux et les moins bien organisé y retrouveront donc toutes leurs données sans avoir à organiser leur fichiers.
Mais, je trouve que cela fait un peu fouilli, surtout si comme moi vous avez à gérer plusieurs GPS et plusieurs années de collectes de points et de traces.


C.Ret
Up to now, no carriage returns.
Garmin GPS 12 (1995), Streetpilot Atlantic (2001), eTrex Vista C (2003), Streetpilot C550 (2006) & Nüvi 3598 LMT-D (2013)
Go to Top of Page

Turcatmery

France
439 Posts

Posted - 02 janv. 2012 :  00:46:55  Show Profile  Reply with Quote
@ Cret

Bonsoir et meilleurs vœux 2012.

Effectivement c'est un peu fouillis. Par exemple si on veut faire passer un itinéraire par plusieurs W.points éparpillés dans la collection, c'est la galère, du moins chez moi car la touche "control" ne garde pas souvent les w.points éparpillés au bout de trois ou quatre. Il est nécessaire de créer une nouvelle liste dans laquelle on devra créer tous les w.points de l'itinéraire concerné pour utiliser ensuite après "control A" la fonction "créer un itinéraire".
En tant qu'ancien utilisateur, après m'être bien énervé avec Base Camp, je reviens en général vers Mapsource pour créer mes itinéraires a partir de W.points (bien plus rapidement) puis éventuellement je les importe dans Base Camp pour voir plusieurs itinéraires en même temps ce qui n'est pas simple sous Mapsource. A noter qu'il importe automatiquement chaque itinéraire dans une liste spécifique, ce qui permet le regroupement des W.points cité plus haut.

Base Camp fonctionne bien avec la création de traces ou avec la création directe d'itinéraires automatiques. Dans ces derniers cas, c'est le déplacement de la carte pendant la création qui n'est pas pratique.

A partir du moment ou un logiciel nécessite l'utilisation d'un ordinateur, on peut penser que l'utilisateur sait un peu s'organiser dans ses propres fichiers. Qu'advient il de nos fichiers en cas de plantage de Base Camp? Qui fait des backups régulièrement et ou sont ils regroupés? Personnellement, j'aime bien maîtriser cette organisation de toute façon nécessaire pour ne pas dire obligatoire.

Edited by - Turcatmery on 02 janv. 2012 00:53:35
Go to Top of Page

Cret

France
2688 Posts

Posted - 02 janv. 2012 :  09:38:35  Show Profile  Reply with Quote
Bonjour,

Ben, le prédicat selon lequel les utilisateurs d'ordinateurs maitrise gestion des fichiers et organisation des données sur un disque-dur n'est peut-être plus auusi vrai qu'il y a vingt ans !
Quand je vois comment sont utilisés i-pad, i-phone, smart phone, tablett et autres Aéro-3D, j'ai un doute sérieux.

Pour ce qui est des sélections multiples et de la touche CTRL. Depuis peu j'ai découvert qu'il existait une fonction dans le menu contextuel des objet de la liste qui permet d'envoyer versi une liste de la collection. C'est bien pratique pour sélectionner les WayPoints et autre Routes ou Traces à regrouper dans la 'liste de travail'.

Je maitrise moins bien la supression... en fait l'apparition systèmatique de la fenêtre me perturbe.


CE qui est appréciable est d'avoir les paramètres de calcul d'itinéraire attaché à chaque Route. CEla évite de constament avoir à jongler avec le panneaux de paramètrage et de pouvoir, dans une même liste comparer itinéraire le plus rapide, le plus court avec ou sans péage ou ferry et pouvoir ajuster la position des point intermédiaire; les calculs se refont en cascade.

Autre fonction bien utile, la conversion des Trace en Route et inversement. Ainsi que l'exportation aux formats TCX et autres compatible avec GARMIN Connect et autre CGICs.


Mais effectivement, pour ceux de la 'vielle école (informatique)', ne plus avoir à gérer et organiser les fichiers de sauvegarde crée un mamque ou un mal-à-l'aise permanent. Il faut dire que pendant des années, MapSource s'ouvrait coquille vide et l'on a tellemetn jonglé avec les fichiers ou les session multiple de MapSource...


C.Ret
Up to now, no carriage returns.
Garmin GPS 12 (1995), Streetpilot Atlantic (2001), eTrex Vista C (2003), Streetpilot C550 (2006) & Nüvi 3598 LMT-D (2013)
Go to Top of Page

Papounet2

Belgium
27 Posts

Posted - 02 janv. 2012 :  16:19:36  Show Profile  Reply with Quote
quote:
Originally posted by Cret (27/12/11)

Oui, les diffèrences entre les TOPO des diffèrents pays s'estompent au fur et à mesure des versions.

Peut-on obtenir des mises à jour des cartes Garmin? Si oui, comment et à quel prix?

quote:
Concernant la 'navigation au cap', [...] le nombre de 'ViaPOint' n'a pas à être particulièrement élevé, à condition justement à ne pas chercher à jalonner le sentier. Pour cela, utiliser une Trace (et éventuellement les fonction TrackBAck) sera plus efficace.
C'est-à-dire que justement on établit quelques règles afin de n'avoir à positionner les WayPoint de l'itinéraire qu'aux endroits stratégiques. Ce qui fait que l'élastique est tendu au-dessus de la carte, il donne la direction générale du tronçon et ne suit pas les lacets du sentier. C'est très efficace si, comme moi, vous ne quittez jamais les sentiers et chemins. Il suffit de rester sur le sentier jusqu'à ce que le GPS en indique un autre. On peut vérifer sa progression sur la cartographie embarquée où éventuellement le sentier est dessiné. Et si l'on utilise un GPS sans carte, le compas suffira à se guider.


Mes sorties sont plutôt de l'ordre de la balade familiale que de celui des raids sportifs. Je ne pratique donc jamais la course à travers tout et je préfère paramétrer GPS et logiciel en mode "automatique". Je pose au moins un jalon à chaque carrefour. Le danger de ta méthode est que, si l'on arrive à un carrefour, si on regarde le cap indiqué sur le GPS et si on emprunte le sentier qui en est le plus proche, on risque, après quelques centaines de mètres, de voir ce sentier virer dans une tout autre direction. Ou se terminer en cul-de-sac. Alors que le sentier négligé, qui semblait partir dans une mauvaise direction, reprend très vite un cap proche de celui du GPS. Bien sûr, on peut le voir sur la carte du GPS (mais il faut alors effectuer des zooms qui sont assez lents et donnent une image peu lisible) ou sur la carte papier (mais je trouve justement le GPS pratique parce qu'il évite de devoir déplier la carte à tout bout de champ, bien que j'en emporte toujours une par sécurité).
Je me souviens du message d'un motocycliste (probablement sur ce forum) qui naviguait ainsi au cap. Il déterminait simplement un point de départ et un point d'arrivée, ou trois points en triangle pour faire une boucle. Il suivait alors le cap sur son GPS. À chaque carrefour, il choisissait le chemin le plus proche du cap indiqué. S'il rencontrait un cul-de-sac ou un chemin trop peu praticable, il retournait au carrefour et essayait un autre chemin. À moto, cela va parce que la vitesse est plus élevée. Mais à pied, on perd trop de temps.
quote:

On n'est pas tributaire de l'absence éventuelle du sentier sur la cartographie ou de tout autre incident de calcul automatique.


Les sentiers absents de la carte ne tirent guère à conséquence quand on établit son itinéraire. Le contraire (un sentier absent sur le terrain) serait plus grave!
quote:
Originally posted by Turcatmery (2 janvier 2012)

Base Camp fonctionne bien avec la création de traces ou avec la création directe d'itinéraires automatiques. Dans ces derniers cas, c'est le déplacement de la carte pendant la création qui n'est pas pratique.


Essaye avec les touches "flèches" du clavier.Merci pour les informations et les conseils. Merci pour les vœux. À mon tour, je vous souhaite, pour 2012, de magnifiques randonnées et bien du plaisir avec votre GPS.

Merci pour les informations et les conseils. Merci pour les vœux. À mon tour, je vous souhaite, pour 2012, de magnifiques randonnées et bien du plaisir avec votre GPS.
Go to Top of Page

Spéléo26

France
68 Posts

Posted - 02 janv. 2012 :  17:56:15  Show Profile  Reply with Quote
Merci beaucoup pour ces réponses claires et détaillées,
Et bonne et heureuse année 2012 en rando ou ailleurs,
Spéléo
Go to Top of Page

Spéléo26

France
68 Posts

Posted - 02 janv. 2012 :  18:06:54  Show Profile  Reply with Quote
Bonjour,
Pour répondre à CRET et à sa longue dissertation sur les différents types de préparation de randonnée et de randonnées elles même.
Perso, ayant jusqu'à il y a peu un simple traceur Keymaze de Géonaute, je préparais tout simplement mes randos grâce à des sites cartographiques sur lesquels, ne connaissant pas snaptomap, j'effectuais des recopies d'écran. Puis je les assemblais. Ensuite en agrandissant bien, je relevais les chemins, de randonnée ou pas, et c'est tout.
Sur le terrain, je m'orientais avec une impression de ce résultat cartographique.
Comme vous tous, je tombe parfois sur des chemins qui ne font pas le tracé de la carte, proprios qui ont barré le chemin, exploitants forestiers qui détruisent certains chemins pour construire des routes à leurs engins....etc, là on navique au pif... et mon GPS me permettait juste de connaitre la distance parcourue, le dénivellé effectué, et de revenir à la voiture par la simple visualisation de ma trace à l'aller.
Du coup je fais pareil avec mon Dakota 20, sauf que je dispose d'une carto Raster sur laquelle je vois ma véritable position, je peux donc mieux appréhender le sentier bouché, le possible raccourci, oue ffectuer un detit détour si j'apperçois un truc qui m'attire alors que je ne l'avais pas vu sur la carte en sachant que je reviendrai à mon chemin sans soucis...
Spéléo
Go to Top of Page

Turcatmery

France
439 Posts

Posted - 04 janv. 2012 :  22:35:16  Show Profile  Reply with Quote
@Papounet2

Merci pour les flèches du clavier, cela change tout.

@ Cret

En fait Base Camp n’est pas aussi fouillis que cela et pas non plus aussi intuitif qu’il n’y parait.
Ce logiciel est en fait un explorateur bis dont :

La bibliothèque est le disque dur.

La collection est la racine du disque dur sur laquelle viennent s’inscrire (un peu comme sur un disque "miroir") TOUS les éléments importés ou crées, considérés comme de petits fichiers autonomes.

Les listes sont des répertoires crées par nos soins et dans lesquels sont dupliques certains fichiers de la racine et si nous travaillons dans une liste, les éléments nouveaux sont tous copiés simultanément vers la racine.

Ceci explique que l’on puisse supprimer certains éléments des listes sans les effacer de la racine, d’où la sélection attentive des variantes de la fonction "supprimer de la liste" ou "supprimer" tout court mais définitif et le message d’avertissement qui l’accompagne.

Cela explique aussi que l’on puisse envoyer certains éléments de la racine vers plusieurs listes différentes qui peuvent alors contenir des waypoints, la route qui passe par ceux-ci, des photos et des cartes Birdseyes, l’ensemble du contenu de la liste sélectionnée s’affichant alors dans la zone inférieure de l’explorateur au lieu de s’afficher à droite.

Pour nous y retrouver, il faut donc impérativement créer ces listes, avec des noms qui "nous parlent". Tout effort de classification est donc loin d’être supprimé.
Mais c’est vrai, un véritable et louable effort de simplification réalisé par les programmeurs dans un système cohérent. Si on a compris le principe, moins de risques d’erreurs je pense.
Si on prend soin de faire de temps a autre des sauvegardes de l'ensemble de la bibliothèque vers un répertoire choisi d'un autre disque dur, le systéme est sur. Attention les cartes Birdseyes ne seront pas prises en compte et c'est dommage. Je n'ai pas lu si elles l'étaient par la fonction Backup.

Le problème majeur qui se pose dans ce choix, déja évoqué ici, c’est celui de la renumérotation automatique des waypoints sous la racine, car il faut bien les différencier.
Il vaut donc mieux sélectionner l’option "symbole et commentaire" dans les propriétés des waypoints pour éviter l’affichage du "nom" (nombre incohérent) sur le GPS.

Edited by - Turcatmery on 05 janv. 2012 14:01:39
Go to Top of Page

Cret

France
2688 Posts

Posted - 05 janv. 2012 :  17:24:45  Show Profile  Reply with Quote
Merci Turcamery de rappeler les diffèrents points caractérisant BaseCamp.

C'est vrai que le fait d'avoir toutes ces données sous le coude et de pouvoir multiplier à loisir les listes permet également de bien classer et organiser ces données.

Et quand je vois le temps que je perds à retrouver pour une position donnée des Traces ou POI anciens dont j'ai oublié le nom (ou la date) du fichier. Alors BaseCamp est bien plus éfficace, un p'tit coup de zoom sur l'endroi et l'on est sûr de TOUT retrouver dans la seconde.

JE pense effectivement qu'à terme, même les anciens utilisateurs, comme moi vont finir par utiliser uniquement BaseCamp.

Sans compter qu'il y a toute une foule de détail qui facilite la vie, exploite les info. d'altitude, trace profil altimètrique de Routes et Trace (pour peu que l'on ait une carte DEM) ou permettent des imprpessions de carte, commenté avec quadrillage, marges et orientation. Ce qu ne permet pas MapSource dont bon nombre de fonctions sont inachevée (retirer) ou incomplète.

Et je ne parle pas du fait que les p'tits bonhommes que l'on place sur les profils sont aussi affiché sur la carte ! C'est une fonction bien pratique pour initier les gens à la lecture de carte.


C.Ret
Up to now, no carriage returns.
Garmin GPS 12 (1995), Streetpilot Atlantic (2001), eTrex Vista C (2003), Streetpilot C550 (2006) & Nüvi 3598 LMT-D (2013)
Go to Top of Page

rapyr

France
22 Posts

Posted - 05 janv. 2012 :  22:54:52  Show Profile  Reply with Quote
Comme les participants à ce forum je trouve BaseCamp intéressant mai je rencontre des problèmes pour afficher dans BaseCamp certains fichiers jnx générés avec STM, ceux-ci (migrés en v4) sont toujours bien visibles sur l'écran de mon Dakota 20 mais invisibles dans BaseCamp. C'est le cas de celui-ci http://www.gpspassion.com/upload2/rapyr_carte_barrosa_bielsa_1_new.zip
Il est bien dans une directory Garmin/BirdsEye du GPS. Dans BaseCamp l'appareil (GPS et carte mémoire) est bien visible sous les collections mais le fichier ci-dessus est invisible.
Ce problème est-il rencontré par d'autres utlisateurs?
Je rencontre également des problèmes d'affichage dans BaseCamp de certains fichiers BirdsEye (jnx) rapatriés du site espagnol iogrea.
Dans tous les cas de figure les cartes sont bien visibles sur le GPS.
Le fichier 04Z-05Z_Jaca est visible dans BaseCamp.
Le fichier 05_Torla n’est pas visible dans BaseCamp.
En regardant dans les propriétés de ces fichiers j’ai constaté que la version du fichier est indiquée à 3 pour la carte visible et à 0 pour la carte invisible.
Mais fort de ce constat je suis comme la poule qui a découvert un cure-dent, je ne sais pas quoi en faire !
Merci par avance des suggestions et bonne année 2012
Go to Top of Page

xania

France
14297 Posts

Posted - 05 janv. 2012 :  23:30:43  Show Profile  Visit xania's Homepage  Reply with Quote
aucun problème avec ton jnx après l'avoir modifié avec jnxcustomizer, j'ai juste remis le format v3 car il trouvait v4. Néanmoins le niveau de zoom à 200 fait qu'il faut zoomer à fond avant de voir la carte sur Basecamp.

j'ai déjà eu des problèmes avec des jnx sur basecamp en utilisant mapc2mapc, excellent programme par ailleurs, c'était à cause du thumbnail qui donnait un aperçu flouté à la carte. En décochant l'option thumbnail sur mapc2mapc alors plus aucun souci pour voir les cartes sur basecamp.

ps: j'ai ajouté le lien pour le télécharger

http://www.megaupload.com/?d=U62ZX60E

Team GpsPasSion - Modérateur Garmin Oregon 550T - X4545 - PNA470 - iPhone 4 - Twonav - Ozi Explorer
FAQ Medion GoPal - Mes Collectes --> Les meilleurs restos de la RP - Parcs VINCI carte Total - Fréquences v-trafic
Xania Blue - Pour TOUS --> La case départ, les articles, la Charte, La carte des membres

Edited by - xania on 05 janv. 2012 23:33:18
Go to Top of Page
Page: of 12 Previous Topic Topic Next Topic  
Previous Page | Next Page
 New Topic  Reply/Répondre
 Printer Friendly
Jump To:
GpsPasSion Forums © 2002-2014_GpsPasSion/Manzanite Go To Top Of Page
This page was generated in 1,42 seconds. Powered By: Snitz Forums 2000 Version 3.4.05